Bienvenue chez Pixou.net ! Chez pixou.net > Citations

Citations - Poèmes - Proverbes - Chansons - Recherche - Retour

Tout - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Amour

L'amour, c'est être toujours inquiet de l'autre.

Marcel Achard

Si je fais si bien l'amour, c'est que je me suis longtemps entraîné tout seul.

Woody Allen

Parler d'amour, c'est faire l'amour.

Honoré de Balzac (Physiologie du mariage)

L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi.

Honoré de Balzac (La Recherche de l'absolu)

Ce qu'il y a d'ennuyeux dans l'amour, c'est que c'est un crime où l'on ne peut pas se passer d'un complice.

Charles Baudelaire (Mon coeur mis à nu)

Le premier soupir de l'amour est le dernier de la sagesse.

Antoine Bret

Quand on n'aime pas trop, on n'aime pas assez.

Bussy-Rabutin (Les Maximes d'amour pour les femmes)

Je ne connais qu'un seul devoir, et c'est celui d'aimer.

Albert Camus

L'amour, tel qu'il existe dans la société, n'est que l'échange de deux fantaisies et le contact de deux épidermes.

Chamfort (Maximes et Pensées)

Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel.

Jean Cocteau

L'amour est un duel : - Bien touché ! Merci.

Tristan Corbière (Les Amours jaunes)

A qui sait bien aimer, il n'y a rien d'impossible.

Pierre Corneille

(...) Je vous aime,
Beaucoup moins que mon Dieu, mais bien plus que moi-même.

Pierre Corneille (Polyeucte)

Il faut aimer les gens non pour soi mais pour eux.

Collin d'Harleville

Il faut aimer n'importe qui, n'importe quoi, n'importe comment, pourvu qu'on aime.

Alexandre Dumas fils

Même d'un rustre, Amour saura faire un poète.

Euripide

L'amour, croyait-elle, devait arriver tout à coup, avec de grands éclats et des fulgurations, ouragan des cieux qui tombent sur la vie, la bouleverse, arrache les volontés comme des feuilles et emporte à l'abîme le coeur entier.

Gustave Flaubert (Madame Bovary)

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment
Chagrin d'amour dure toute la vie.

Jean-Pierre Claris de Florian (Célestine)

Nous avons eu besoin l'un de l'autre, nous ne nous sommes plus quittés, nos vies se sont entremêlées, et c'est ainsi que l'amour est né.

Vincent van Gogh

L'homme commence par aimer l'amour et finit par aimer une femme. La femme commence par aimer un homme et finit par aimer l'amour.

Rémy de Gourmont (Physique de l'amour)

La liberté d'aimer n'est pas moins sacrée que la liberté de penser.

Victor Hugo

Aimer, c'est la moitié de croire.

Victor Hugo (Les Chants du crépuscule)

L'amour qui naît subitement est le plus long à guérir.

Jean de La Bruyère (Les Caractères)

Il est du véritable amour comme de l'apparition des esprits : tout le monde en parle, mais peu de gens en ont vu.

François de La Rochefoucauld (Maximes)

Ah ! tu m'aimes, je t'aime !
Que la mort ne nous ait qu'ivres-morts de nous-mêmes !

Jules Laforgue (Le Concile féerique)

Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre.

Ninon de Lenclos (Lettres)

En amour, il n'y a que les commencements qui soient charmants.
Je ne m'étonne pas qu'on trouve du plaisir à recommencer souvent.

Prince de Ligne (Mes écarts)

Quand l'amour parle, il est le maître.

Marivaux (Les Fausses Confidences)

Amour, tu as été mon maître,
Je t'ai servi sur tous les dieux
Ô si je pouvais deux fois naître,
Comme je te servirais mieux !

Clément Marot (Épigrammes)

Amour est le grand point, qu'importe la maîtresse ?
Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse ?

Alfred de Musset (Les Coupes et les Lèvres)

J'aime, et je veux pâlir ; j'aime, et je veux souffrir ;
J'aime, et pour un baiser je donne mon génie ;
J'aime, et je veux sentir sur ma joue amaigrie
Ruisseler une source impossible à tarir.
J'aime, et je veux chanter la joie et la paresse,
Ma folle expérience et mes soucis d'un jour,
Et je veux raconter et répéter sans cesse
Qu'après avoir juré de vivre sans maîtresse,
J'ai fait serment de vivre et de mourir d'amour.

Alfred de Musset (Poésies, "La Nuit d'août")

Se voir le plus possible et s'aimer seulement,
Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge,
Sans qu'un désir nous trompe, ou qu'un remords nous ronge,
Vivre à deux et donner son coeur à tout moment.

Alfred de Musset (Poésies)

Tu trouveras, dans la joie ou dans la peine,
Ma triste main pour soutenir la tienne,
Mon triste coeur pour écouter le tien.

Alfred de Musset (Poésies)

Après avoir souffert, il faut souffrir encore ;
Il faut aimer sans cesse, après avoir aimer.

Alfred de Musset (Poésies, "La Nuit d'août")

La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve,
Et vous auriez vécu si vous aviez aimé.

Alfred de Musset (Poésies)

L'amour, c'est l'espace et le temps rendus sensibles au coeur.

Marcel Proust (A la recherche du temps perdu)

Celui qui aime l'autre l'accepte au point de départ, tel qu'il est, et - sans condition - tel qu'il sera.

Michel Quoist

Ayez de l'amour pour tous, nul n'est autre que vous.

Râmakrishna

Et des amours desquelles nous parlons,
Quand serons morts, n'en sera plus nouvelles :
Pour ce, aimez-moi cependant qu'êtes belle.

Pierre de Ronsard ("Sonnet pour Hélène")

Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.

Antoine de Saint-Exupéry

Nulle créature humaine ne peut commander à l'amour.

George Sand

L'amour est un je-ne-sais-quoi, qui vient je-ne-sais-où, et qui finit je-ne-sais-quand.

Mlle de Scudéry

L'amour est une fumée de soupirs ; dégagé, c'est une flamme qui étincelle aux yeux des amants ; comprimé, c'est une mer qu'alimentent leurs larmes. Qu'est-ce encore ? La folle la plus raisonnable, une suffocante amertume, une vivifiante douceur !

William Shakespeare (Roméo et Juliette)

Les messagers d'amours devraient être des pensées, plus promptes dix fois que les rayons du soleil, qui dissipent l'ombre au-dessus des collines nébuleuses.

William Shakespeare (Roméo et Juliette)

Ô volupté calme et profonde
Des amours qui sont nés sans pleurs,
Volupté saine comme une onde
Qui chante sur un lit de fleurs.

Sully Prudhomme (Poésies)

Retour