Bienvenue chez Pixou.net ! Chez pixou.net > Citations

Citations - Poèmes - Proverbes - Chansons - Recherche - Retour

Tout - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Orage

Le commissaire, patient, attendait l'orage. Celui-ci commença par un bon coup de vent et par de petites gouttes d'eau hésitantes qui lui firent craindre qu'il n'avorte. Mais, finalement, il y eut tout. Les explosions, les éclairs redoublés, le déluge de flotte. Assis, les mains posées sur le parapet, Adamsberg n'en perdait pas une miette. Les gens avaient fui en courant. Il était seul dans le soir, au bord de la Seine. De l'eau coulait déjà en torrents sous ses pieds. Ce vacarme venait à merveille après ces journées où il n'avait fait que boucler des dossiers, attendre le facteur et regarder Vasco de Gama cracher des noyaux. Son pantalon lui collait pesamment aux cuisses. Il avait l'impression de ne plus pouvoir bouger, d'être englouti sous la masse d'eau mais d'être en même temps le centre et l'ordonnateur de l'orage. Cette puissance acquise gratuitement sans effort ni mérite le ravissait. Adamsberg essuya son visage ruisselant. Si l'assassin avait su trouver son quart d'heure de gloire à chaque orage, comme lui, s'il s'était vraiment pris pour Dieu à chaque déluge, comme lui, il n'aurait sans doute jamais tué personne.

Fred Vargas (Coule la Seine ("Salut et liberté"))

Retour